Yes we can !

 

image

Face au tollé et à l’indignation légitime suscités par les procédés éminemment opaques et anti-démocratiques des élites Européennes (traités scélérats négociés en secret dans le dos et à la barbe des populations) la présidente de la commission aux affaires étrangères joue les vierges effarouchées avant d’enfumer allègrement les parlementaires français.

 

(Le passage faisant l’objet de notre illustration commence à 12’14)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.